www . theveronicasdaily . free . fr


Message posté par Morgane le 25 Mar 2019

Bonjour à tous !
Enfin des très bonnes nouvelles sont arrivées ce matin : le nouvel single ‘Think Of Me’ sortira le 29 mars ! Le clip a été tourné la semaine dernière en Nouvelle Zélande. Les filles ont ajouté un léger son sur Twitter afin de faire monter le suspense :


De plus, je vous ai traduit l’intégralité de l’article de presse qui accompagné le photoshoot de Stellar. Celui raconte pourquoi les filles se sont éloignées de l’une de l’autre et comment elles se reconstruites grâce à la musique.

Pourquoi The Veronicas a arrêté de se parler

Elles ont partagé le ventre de leur mère et ont été rarement éloignées l’une de l’autre pendant 34 ans. Et 2019 marque leur 15ème anniversaire de leur groupe The Veronicas fondé par Lisa et Jessica Origliasso.

Mais il y a tout juste deux ans, l’avenir du groupe était incertain, car les deux chanteuses se sont dangereusement éloignées pour la première fois. C’est une histoire compliquée et douloureuse, et elles cherchent encore à trouver la force d’en parler entre elles.
Des restrictions sont à respecter, imposées par elles-mêmes (pour des raisons d’auto-préservation et de vie privée) et leurs avocats, avec lesquels elles doivent négocier avec de réponse à n’importe quelle question posée durant notre longue, cathartique et intense heure d’interview avec Stellar dans leur résidence de Brisbane.

La fissure commence à se former en 2016, quand Jessica reprend contact avec sa petite-amie Ruby Rose. Quand elles sont sorties ensemble la première fois en 2008, Jessica était une célébrité, Rose une star passant du mannequinat à la présentation d’émission télévision.
En 2016, Rose a atteint un niveau de succès retentissant grâce à son jeu d’actrice dans Orange Is The New Black, et le couple se rencontrent de nouveau.
Rose est d’accord pour écrire et diriger la vidéo du clip ‘On Your Side’ : Jessica admet que le clip les capture littéralement en train de tomber amoureuses.
Mais dans les coulisses, des sources suggèrent que Rose était en train de séparer les sœurs, avec des posts dégoutants sur les réseaux sociaux sur les deux chanteuses, ce qui alimente la spéculation.

Plus tard en 2017, Rose et Jessica se séparent à nouveau – et quand est le quatrième album planifié par The Veronicas en novembre de cette année, les sœurs disent aux fans que cela est retardé dû « à des circonstances personnelles hors de contrôle ».
Ces circonstances sont allées très loin au-delà de la relation qui a mal tourné. Après des années à n’être pas diagnostiquée, la mère des sœurs Colleen a été déclaré ayant une démence de Lewy et une paralysie supra-nucléaire progressive.

« Elle avait deux maladies neurologiques » dit Jessica à Stellar. « Ils y avaient deux choses à traiter ; une sur le plan physique et une autre sur le plan mental. Cela était dévastateur à voir« .
Alors qu’elles devaient gérer la tristesse de voir leur mère se battre contre deux maladies – desquelles elles sont devenues les ambassadrices pour Dementia Australia – elles devaient faire face à une autre bataille fastidieuse impliquant Rose, une grande partie se déroulant sur Internet et sous les yeux de leurs 22,7 millions de followers.

Novembre dernier, Jessica a posté une photo d’elle-même avec son nouveau partenaire et musicien Kai Carlton ; en réponse, Rose a écrit « Félicitations ! Si heureuse pour vous deux !« .
Jessica l’a rappelé, lui demandant de ne pas la contacter depuis des mois et l’accusant « d’harcelèment continu ».

Les mois suivants, ce fut Lisa qui parla. Sur Instagram, elle a partagé une photo d’un cadeau obscène ainsi que le mot qu’elle avait reçu par courrier peu de temps après le 4 novembre, date à laquelle elle s’est mariée à Logan Huffman.
Elle n’a jamais mentionné de nom et cela n’est pas sans suggérer que ce cadeau venait de la part, ou tout du moins la publication, de Rose.
Lisa a enlevé la publication peu de temps après, ce qu’elle déclaré signifiant la « dépréciation de la personne qui continue de me tourmenter, ma famille et moi-même, depuis deux ans… Des inondations d’abus via des SMS, des courriels, une quantité choquante de faux comptes de réseaux sociaux avoir la même volonté d’abus, créée uniquement pour laisser la haine, répandre des mensonges sur moi et diffamer mon caractère et mon nom. »
« Je ne me plaindrai plus en silence. La personne sait que cela est terminé. Ils ont suffisamment protégé leur célébrité et leur plateforme sociale assez longtemps. »

Jessica émet son avis lorsque le poste de Lisa est mentionné et explique que cela faisait partie de leur objectif de signaler les mauvais comportements en ligne afin d’aider les autres.
« Je suis si fière de comment nous sommes devenues fortes » dit-elle. « Etre à un point où il faut appeler de l’aide a été accablant et choquant. Nous avons essayé de tenir par nous-même aussi dignement que possible. Personne ne devrait se sentir comme s’il était forcé dans sa vie quand c’est toxique et involontaire. »
« Les limites sont très importants. Malheureusement, c’est quelque chose avec lesquelles nous devons gérer – personnellement, derrière la scène, et parfois en public – depuis quelques temps. Spécialement si vous devez gérer une personne avec une position de pouvoir et qui a un certain profil… C’est le moment de dire non, c’est assez. »
Jessica : « Je suis très fières de notre force. »

En effet, les jumelles ont regardé avec délice les mouvements MeToo et TimesUp qui ont déferlé ces derniers 16 mois.
« C’est une plateforme incroyable pour donner du pouvoir aux gens » dit Jessica. « La protection que ces personnes avec un statut peuvent avoir en société est déconcertant. Incroyablement déconcertant. Le fait que cette discussion soit d’envergure internationale est vraiment positive. Je pense que c’est fantastique. »
En leur demandant si elles ont eu leurs propres expériences, elles répondent simplement « Beaucoup trop d’expériences ».
Lisa suit le mouvement. « Nous n’avons jamais rien dit. C’était au tout début de notre carrière » choisit d’ajouter Jessica. « Nous étions jeunes. C’est terrifiant de penser à cela. »

Lisa mentionne son mari. « Mon partenaire, aussi, il était jeune quand il est arrivé à LA. Il a certaines histoires aussi. Cela a vraiment besoin d’être effacé. »
Jessica est d’accord : « Ce niveau de visibilité est intégral dans notre processus en tant que société, nous devons nous concentrer là où il faut. Ne pas ressentir de la honte est la chose la plus importante. »
« Sur certains sujets tout le monde le pense en silence, protégeant la réputation d’autres personnes en se sacrifiant. Et c’est une leçon que j’ai récemment apprise. »

Cela fait plus de quatre ans depuis que The Veronicas ont sorti leur troisième album éponyme ; depuis, elles ont collaboré avec Tina Arena (sur son titre ‘Chains’) et quelques autres singles, incluant celui de 2016 ‘In My Blood’ qui est devenu leur troisième numéro 1 des ARIAS charts.
Cette année, la paire sortira leur prochain album. En même temps, elles sortent un nouveau single ‘Think Of Me’, qui est un classique de The Veronicas – une mortelle chanson pop.

C’est aussi une relation post-mortem – « J’ai sous-estimé combien tu étais compliqué/ Être détesté ne me manque pas/ Combattre ta guerre ne me manque pas » – elles assument maintenant que cela est à propos de Rose.
Mais Jessica explique, « Je ne suis pas ici pour laver mon linge sur la place publique. J’ai juste écris aussi authentiquement que je pouvais. C’est une chanson à propos de la fin d’une relation toxique en reprenant le pouvoir. Si j’en ai tiré de mon expérience, c’est certainement une version plus amusante de la réalité, qui était [souvent] beaucoup plus sérieuse. »

Une autre chanson appelé ‘Without You’ est aussi très personnelle, mais à la fin avec Jessica jouant la survivant que plutôt la victime.
« Je ne laisse personne ne me définir » dit-elle. « C’est sauvage. Les gens voudraient probablement me considérer comme une personne forte qui est sûre d’elle-même mais quand ils tombent amoureux et mettent leur confiance en quelqu’un, tu veux qu’ils te donnent quelque chose en retour ce qui va être un vrai support que plutôt te rabaisser.
Ça a été une leçon très dure
 » ajoute-t-elle. « Mais c’est vraiment bon de savoir que n’importe qui peut s’en sortir et être plus fort. Ça peut arriver. C’est beaucoup de boulot mais je sais qui je suis – je suis fière de le vivre chaque jour maintenant. »

Elle devient émotionnelle quand elle parle de la tension qu’elle a développé entre elle et Lisa.
« C’est dur de comprendre. Je n’arrive toujours pas à comprendre. Il n’y a pas grand chose à expliquer. Je regardais des vidéos de nous bébés, que notre père nous avais amené l’autre jour. Nous étions si connectées, si proches. Etre si éloigné de tout le monde a été la chose la plus difficile pour moi à comprendre. »
Lisa admet que pendant que la paire était séparée, elle s’est jeté dans l’écriture de chanson, comme elle le fait toujours « sans aucune intention que quelqu’un les écoute. La musique a toujours été ma thérapie. Merci Dieu je l’avais. Je n’avais jamais Jessie autour de moi. Cela a été très dur. »

Jessica dit que sa nouvelle relation avec Carlton est une relation qu’elle vivra beaucoup moins en public que la relation tumultueuse au centre des dernières années.
« Mon partenaire a été très patient, passionné, une personne avec les pieds sur terre pour moi » dit-elle. « Kai a commencé un diplôme en médecine, ses deux parents étaient médecins ; Kai a mis cela en attente pour poursuivre la musique. Je me sens extrêmement bénie. »
Lisa approuve l’union. « Tout ce que je voulais était de voir Jess heureuse et traitée de la façon qu’elle mérite, comprenant du respect et de l’amour. Donc j’aime Kai« .

Sur son propre mariage avec Huffman, qui s’est déroulé dans le Queensland en novembre dernier, elle l’appelle « sa meilleure décision qu’elle ait jamais prise. Etant une accro du contrôle, j’ai choisi les moindres détails. Toute personne voulant un wedding planner, je suis une pro maintenant, que toutes les femmes viennent à moi !« .
Et pourtant, elle explique : « je ne suis pas une de ces filles » qui ont prévu depuis longtemps ce que leur mariage de rêve serait.
« Pendant un très long moment, peut-être parce que je sentais que j’étais née dans ce monde avec mon âme sœur, je ne pensais pas me marier. Il est arrivé et tout d’un coup j’ai commencé à rêver d’un futur. Il a eu le courage de ne pas traiter seulement avec moi, parce que nous sommes un accord à deux contre un. »
« Ce pauvre homme a prit le poids du monde sur ses épaules. Il est définitivement mon rocher. C’était un petit mariage, moins de 50 personnes. C’était parfait. »

Jessica, la demoiselle d’honneur, est devenu en quelque sorte une pro-mariée ce jour-là. « Je ne savais pas que j’avais cela en moi » admet-elle maintenant. « Lisa était la vision de la grâce et de la patience et j’étais en hyperventilation et je criais sur les gens. Je ne pensais pas que j’étais triste que ma jumelle se marie ; je voulais être sure que ça soit le plus beau jour de sa vie« .

Quand elles ne vivent pas ensemble à Brisbane, prés de leur mère, Lisa vit aux USA dans une « ferme urbaine » avec Huffman.
« Nous sommes une drôle de petite famille » dit-elle. « Il est acteur, il fait de l’agriculture maintenant. C’est un homme qui fait tout faire. Et il est vraiment beau. Je suis la femme la plus chanceuse au monde. Je l’ai dit dans mes vœux de mariage. C’est un triplet, alors il comprend la situation complexe dans laquelle nous sommes tous nés. M’aimer, c’est aimer Jessica. »
« Pauvre garçon » dit Jessica. « Je m’excuse auprès de lui tous les jours« .

Durant ces derniers mois, les soeurs ont pressé le bouton Reset sur leur carrière. Elles ont un nouveau manager et ont signé un nouveau contrat de publication, et elles parlent de créer une ligne de vêtement végane ainsi que faire des concerts pour leur chère société de conservation marine Sea Sheperd.
Elles sont aussi en négociation avec MTV pour créer un show télévisé pour promouvoir leur album à venir de manière internationale et puiser dans leur fan base du monde entier.

Bien qu’elles travaillent avec une longue liste d’écrivains et de producteurs en Australie et aux USA, elles ont embrassé une nouvelle génération d’artistes indie locaux comme Mallrat de Brisbane et le rappeur Allday d’Adelaide, qui apparaitront sur leur prochain album.
Le 1er janvier, Mallrat a performé au Sydney’s Field Day et a amené le duo sur scène : le public jeune a pratiquement perdu la tête quand elles ont jouée ‘Untouched’, ce qui a remis un coup de boost à leur carrière.
Et beaucoup d’autres jeunes artistes féminines avec qui elles ont travaillé ont été cité comme influence.
« C’est de l’humilité« , dit Lisa. « Il y a une nouvelle génération qui embrasse toute leur authenticité. Je suppose qu’on est passé d’une façon de voir la musique de la part d’une entreprise de marketing et de disques à des artistes intrépides. »
« Nous avons toujours approchées la musique comme ça ; nous étions l’un des rares à avoir ce sentiment de soi à l’époque. De nos jours, beaucoup de jeunes artistes sont comme ça et c’est inspirant. Ils le font à leur manière. »

Les jumelles espèrent sortir leur nouvel album en milieu d’année, mais plus qu’autre chose elles sont juste heureuses de pouvoir travailler ensemble encore.
« L’année dernière a été très difficile pour nous » admet Jessica. « Il y avait beaucoup de choses qui nous séparaient. Être capable de guérir à travers la musique et de créer à nouveau… C’est ce pour quoi nous vivons et comment nous sommes liées. Cela a été très inspirant. »

Et leur plus grande fan ne pouvait être plus heureuse.
« Maman était comme ça ‘Où est la nouvelle musique les filles ? Foncez !’ » dit Lisa.
« Donc on était là, ‘Putain! Colleen veut de la nouvelle musique. Nous ferions mieux de retourner en studio ». Vraiment, elle a été le cataclysme de cet album. Elle est résiliente et forte, et elle est notre véritable héro. »

Le nouvel single de The Veronicas ‘Think Of Me’ sortira le mois prochain.

Traduit par mes soins, merci de me créditer si vous prenez la traduction.

A très bientôt !